Diagnostic

La mucoviscidose est généralement diagnostiquée dès l’enfance

 


La plupart des patients atteints de mucoviscidose sont diagnostiqués tôt dans la petite enfance. En Suisse, les nouveau-nés sont dépistés de manière systématique depuis 2011.

Dans le cadre du dépistage néonatal, il s’agit de pratiquer un petit prélèvement de sang sur le talon de chaque nouveau-né de Suisse dès son quatrième jour de vie, et de laisser sécher l’échantillon sur une carte buvard. L’échantillon est ensuite analysé dans le seul laboratoire de dépistage néonatal de Suisse, à l’hôpital pédiatrique de Zurich, et soumis à des tests de neuf maladies traitables selon des critères définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Si les tests de dépistage néonataux sont positifs pour la mucoviscidose, un diagnostic de confirmation s’impose : en effet, il peut malgré tout arriver qu’un enfant ne soit pas atteint par la maladie (on parle alors d’un « faux positif »).

Un diagnostic et un traitement précoces de la mucoviscidose ont des répercussions favorables sur l’évolution à long terme de la maladie. Il est ainsi possible de préserver au maximum la fonction pulmonaire et d’éviter en temps utile l’apparition de carences alimentaires ou d’un état de dénutrition, ce qui se répercute, à son tour, de manière positive sur le poids et la taille.

Si l’on soupçonne la présence d’une mucoviscidose chez les enfants ou les adultes nés avant 2011, le diagnostic doit être posé à l’aide de deux indices :

  • Un signe d’appel diagnostique (p. ex., anomalies de type toux chronique, respiration sifflante, mise en évidence de la présence de certaines bactéries, etc.).
  • Test de la sueur – Les personnes atteintes de mucoviscidose ont une sueur plus salée. Le test de la sueur consiste à stimuler une petite zone de peau afin d’aboutir à la production de sueur par les glandes sudoripares. Cette sueur est ensuite collectée à la surface de la peau et analysée afin de vérifier la teneur en chlorures de sodium. Le test de la sueur n’implique l’utilisation d’aucune aiguille, même s’il peut y avoir quelques picotements ou sensation de chaleur dans la zone testée.
  • Le dépistage anténatal – C’est un test qui peut être fait tôt pendant la grossesse pour savoir si l’enfant est atteint. Ce test est utilisé chez les mères ayant des antécédents familiaux de mucoviscidose.

Ressources complémentaires

Veuillez saisir le code de votre loti

Vous trouverez le code de votre lot sur votre boîte de médicaments